Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 17:27

Dans son communiqué paru fin décembre, M. Grimaud essaie de faire diversion en s'offusquant qu'on lui demande de respecter la loi dans les opérations électorales. Pourtant, en condamnant par trois fois Segré (une fois dans l'affaire du moulin du Court Pivert et deux fois dans l'affaire de la tribune de la minorité), les tribunaux ont rappelé que le Segréen n'est pas en dehors de la république, et n'est pas Grimaudland avec son fonctionnement autonome. Les Segréens seront contents d'apprendre que les approximations juridiques de M. Grimaud leur ont déjà coûté plus de 10000 euros en frais de justice.

Surtout, M. Grimaud essaie de faire oublier le scandale du rachat à 480000 euros du bâtiment Jean Charcot alors qu'il n'en vaut que 360000. La période des fêtes semble propice pour satisfaire quelques intérêts particuliers. Nous étudions les voies juridiques pour faire annuler cette opération afin que les habitants du Segréen n'en soient pas de leur poche de 120000 euros.

Emmanuel Drouin et Françoise Denis-Poizot

Conseillers à la Communauté de communes du canton de Segré

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter