Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 18:49

Communiqué de presse

Le communiqué de Gilles GRIMAUD, président de la Communauté de communes du Canton de Segré (3CS), concernant la polémique sur le surendettement de la 3CS interroge sur la transparence de cette collectivité.

Les chiffres évoqués par le président de la 3CS sont incomplets ! Il oublie dans ses explications de prendre en compte, entre autre : l'emprunt de 3M€ pour l'Anjou Actiparc, le cadeau de 750 K€ à Schering Plough sans création d'emploi, le coût de l'échec commercial de la zone de l'EbeaupinièreSans ces dossiers, la 3CS n'aurait pas été placée dans le réseau d'alerte du Trésor public. Elle fait en effet partie des 10% de collectivités les plus surendettées de France.

Par ailleurs, en citant l'enquête KPMG, M. Grimaud se mélange les pinceaux en pensant que les 240€ de recettes par habitant correspondent aux recettes des zones d'activité. Cette somme inclue les impôts locaux des ménages de la 3CS, qu'il a décidé d'augmenter, et les taxes des entreprises et magasins qui ne sont pas dans ces zones commerciales. 

De plus, comment peut-il nous faire croire que ces 240€ par habitant correspondent à 5 285 000 € alors que la simple multiplication 240€ * 17 506 habitant porte ce montant à 4,2 M€ ? 

Un autre dossier en rapport avec la dérive des finances de la 3CS pose également question : celui du rachat du bâtiment Jean CHARCOT. Gilles Grimaud propose que la nouvelle communauté de communes « Segré, Pouancé-Combrée et Candé » rachète le bâtiment Jean CHARCOT à la SPLA pour en faire un bâtiment administratif. A savoir, la SPLA a été mandatée par le Département pour racheter ce bâtiment à 480 K€ alors qu'il était estimé à 360K€ par les domaines. 

Or, l'objectif de cette réforme territoriale est de rationaliser les dépenses. Le Département a décidé de l'acquérir, qu'il se débrouille avec ! Les élus du Segréen, du Pouancéen et du Candéen doivent s'opposer fermement à ce rachat pour éviter que la nouvelle Communauté de commune ne devienne un voilier à la dérive... financière...

 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter