Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 16:50

Marine Le Pen annonce qu'elle veut "franciser les aides européennes", autrement dit, elle veut supprimer la PAC... 

 

Outre le fait que c'est la PAC qui a permis depuis 1962 le développement de l'agriculture française, grâce aux plus de 10 milliards d'euros annuels versés aux agriculteurs français ; 

Outre le fait que la sortie de l'euro aurait des conséquences catastrophiques sur le niveau de vie des Français, et affaiblirait les entreprises françaises ; 

Outre le fait que les accords internationaux que la France a signés nous interdit de mettre en place "la francisation des aides françaises" que prévoit Mme Le Pen; 

Mme Le Pen dévoile sa méconnaissance des marchés agricoles, son incompétence en matière économique, et son inexpérience en matière internationale et européenne. 

 

1 Grâce à la PAC, la France est excédentaire en produits agricoles et agroalimentaires vers l'Europe et le reste du monde

 

Mme Le Pen prévoit d'appliquer le "patriotisme économique" aux produits agricoles en obligeant l'Etat et les collectivités à acheter français, et en francisant les aides à l'agriculture, tout en soutenant les exportations .

 

Mme Le Pen prend les agriculteurs pour des "buses" en leur faisant croire que : 

- les autres pays européens ne vont pas exercer des représailles en refusant d'acheter français ; 

- les autres pays du reste du monde, notamment le Groupe de Cairns, vont accepter de ne plus pouvoir exporter en France ; 

- les autres pays vont accepter d'être concurrencés sur les marchés tiers par des produits français subventionnés

 

2 Mme Le Pen est-elle prête à expliquer que si la PAC est supprimée : 

- les  viticulteurs verront le prix de leurs vins baisser parce qu'ils ne pourront plus les exporter ;

- les éleveurs de porc verront le prix de leurs viande baisser parce qu'ils ne pourront plus les exporter vers la Chine ; 

- les salariés de La Toque angevine à Segré, de Lactalis en Mayenne, perdront leur travail parce que des barrières douanières seront mises en place si la France quitte l'UE ;

- les éleveurs laitiers verront les cours s'effondrer parce qu'ils ne pourront plus satisfaire la demande chinoise, les Chinois ayant trouvé d'autres fournisseurs ; 

- les céréaliers verront les cours baisser en France parce que les pays tiers les empêcheront des livrer leur blé ; 

- les filières qualité, comme les fromages AOP, seront affaiblies parce que Mme Le Pen refuse les accords internationaux comme le CETA;

- les entreprises comme Bonduelle, Danone, ou les coopératives comme Terrena, ou In vivo seront gravement affaiblies puisqu'elles ne pourront plus exporter ; 

 

Par incompétence, démagogie ou les deux, Mme Le Pen met gravement en danger l'agriculture française.

Le protectionnisme, même "intelligent" n'a jamais apporté la prospérité. Il a toujours aggravé la situation économique, et parfois conduit à la guerre. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter