Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 22:11

Avec plus de 50% d'abstention, un record sous la cinquième république, les électeurs ont clairement exprimé une lassitude démocratique. Cette lassitude s'est traduite également par l'effondrement des deux forces politiques traditionnelles et la volonté d'un changement dans les pratiques et orientations politiques. 

Le score historiquement bas de la gauche dans des régions traditionnellement sociales démocrates nous rappelle que nombre d'électeurs de gauche se sentent sociaux-démocrates, sont fiers de la construction européenne, acceptent l'économie de marché. Pour continuer à animer le débat démocratique, la gauche ne peut pas faire l'économie d'une révolution idéologique en faisant son "Bad Godesberg", que le SPD a réalisé en 1959. 

Il doit nous conduire également à rassembler les progressistes car tant sur les questions sociales que sociétales, la place de la solidarité, de l'ouverture culturelle, ou de la démocratie, le clivage avec les forces conservatrices demeure. 

Au pied du mur, la gauche ne peut plus faire l'économie de cette réflexion sur l'orientation économique et sur son unité. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter