Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 20:07

Dans la foulée des attentats de Barcelone et Cambrils, Hani Ramadan s'est fait remarquer non pas en condamnant les attentats, mais en publiant quelques commentaires complotistes et antisémites. 

Pas un mot pour les victimes, pas un mot sur les discours de haine ayant radicalisé les auteurs... Hani Ramadan va seulement déplorer la mort des terroristes. 

Si ce n'est pas un soutien aux auteurs, ça y ressemble mais Hani Ramadan n'en est pas à ses premiers propos complotistes post attentats. Il s'était déjà illustré tristement après l'attentat manqué du Thalys. 

 

 

Tel grand-père, tel petit-fils ? 

Frère du controversé Tariq Ramadan, Hani Ramadan est le Petit-fils de Hassan Al Banna, fondateur de la confrérie des Frères musulmans, dont la devise   «Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution, le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance» illustre une vision peu compatible avec nos sociétés démocratiques. Rappelons que les Frères musulmans sont considérés comme une organisation terroriste en Egypte, à Bahrein ou aux Emirats Arabes Unis. 

Maurice Szafran a bien décrit l'islamisme radical assumé de Hani Ramadan. Parmi ses faits d'armes, il a justifié la lapidation des femmes en 2003, assimilé les femmes sans voile à des prostituées, la peine de mort pour les apostats, voit le SIDA comme une juste punition des homosexuels. Il est contre la laïcité puisque les lois républicaines sont soumises aux lois religieuses. 

Hani Ramadan soutient le CCIF...

Comme d'autres membres de la mouvance des Frères musulmans, ou de prédicateurs controversés, Hani Ramadan apporte son soutien au CCIF. Celui-ci d'ailleurs publie ce soutien sur son site Internet. 

Un soutien réciproque...

Outre ce soutien sur le site Internet, le CCIF n'a pas hésitéà classer comme islamophobe la manifestation organisation à Lyon contre la conférence de Hani Ramadan. 

Ce soutien apporté dès 2006, alors que les positions homophobes, misogynes, antisémites et complotistes de Hani Ramadan étaient connues, interroge sur l'idéologie que soutient le CCIF? Le CCIF partage-t-il les positions de Hani Ramadan ?

Pourquoi le CCIF fait-il preuve d'une telle mansuétude avec Hani Ramadan, tandis que ses dirigeants tiennent des propos méprisants contre d'autres imams comme M. Chalghoumi ? 

Quelle est la crédibilité du CCIF quand il dénonce "l'islamophobie", alors qu'il classe comme "islamophobe" les caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo, ou les manifestations contre Hani Ramadan dans les statistiques qu'il publie ? Le CCIF prône-t-il aussi l'interdiction du blapsphème ? 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter