Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 18:02

La grande lessiveuse de l'affaire Weinstein vient de faire une victime collatérale. 

 

Alors que le hastag #Balancetonporc a servi de défouloir pour de nombreux antisémites qui ont associé la religion présumée de Weinstein, Polanski et DSK aux comportements indignes envers les femmes, voici qu'une femme dépose plainte pour viol contre Tariq Ramadan, le Pape des islamistes rigoristes qui disent aux femmes comment elles doivent se couvrir. 

 

Qu'on se le dise. l'affaire Weinstein a permis de révéler ce qu'on soupçonnait : nombreuses sont les femmes qui n'osent pas dire qu'elles ont été victimes de harcèlement ou de viol. Cette situation n'est ni nouvelle, ni surprenante. Les thèses de doctorat qui évoquent les violences faites aux femmes sont nombreuses, que ce soit dans les milieux ruraux ou urbains, pauvres ou aisés, ce quelques soient les pratiques religieuses ou non des auteurs, et quelques soient les idées politiques. 

 

Toutefois, les règlements de compte ne doivent pas s'exercer sur les réseaux sociaux avec des procureurs du dimanche. N'oublions pas les dérapages de la lutte contre la pédophilie qui ont abouti à l'incarcération d'innocents comme dans l'affaire d'Outreau. C'est à la justice de trancher.  

 

Une plainte a été déposée par la présumée victime Henda Ayari. Une plainte pour dénonciation calomnieuse par le présumé auteur des faits. Des mises en examen suivront probablement. Tant qu'il n'y a pas condamnation, Tariq Ramadan comme les autres personnes mises en cause sont présumés innocents. 

 

On peut juste constater le courage d'Henda Ayari au vu du tombereau d'insultes qu'elle subit... Et du peu de soutien dont elle bénéficie de la part de certaines féministes qui font des conférences communes avec Tariq Ramadan. 

 

Cette affaire ne doit pas cacher qui est vraiment Tariq Ramadan, et notamment le double discours qu'il tient, si bien décrit par Caroline Fourest dans "Frère Tariq". 

 

Tel grand-père, tel petit-fils ? 

Frère du controversé Hani Ramadan, Tariq Ramadan est le Petit-fils de Hassan Al Banna, fondateur de la confrérie des Frères musulmans, dont la devise   «Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution, le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance» illustre une vision peu compatible avec nos sociétés démocratiques. Rappelons que les Frères musulmans sont considérés comme une organisation terroriste en Egypte, à Bahrein ou aux Emirats Arabes Unis. 

 

Les propos controversés de Tariq Ramadan concernant la lapidation des femmes sont connus... Tout comme son tweet nauséabond après les attentats de Paris "Je ne suis ni Charlie, ni Paris, je suis perquisitionnable"

 

Les relations douteuses de Tariq Ramadan qu'il entretient avec Y. Al-Qaradhâwî le sont moins. Mufti du Qatar, Al-Qaradhâwîest est le parrain du CILE (Le Centre de recherche pour la législation islamique et l'Éthique) que dirige... Tariq Ramadan. 

 

Al-Qaradhâwî est interdit de séjour en France depuis mars 2012. Il est également recherché par Interpol à la demande de l'Egypte pour incitation au meurtre, de vandalisme, de violence et de vol. Tariq Ramadan le cite régulièrement dans dans ses conférences. Outre ses propos soutenant le terrorisme, Al-Qaradhâwî ne fait pas mystère d'un antisémitisme profond.

 

Dans un des ses livres, Tariq Ramadan ajoute :  « Toute personne, musulmane ou non, qui a étudié les sciences et le droit islamiques contemporains, sait quelle est la contribution de Yussuf Al-Qaradawi au débat et combien certaines de ses propositions juridiques sont novatrices. J'éprouve un profond respect pour l'homme et le savant et serait le dernier à m'en cacher  ». 

 

Tariq Ramadan soutient le CCIF...

 

Comme d'autres membres de la mouvance des Frères musulmans, ou de prédicateurs controversés, Tariq Ramadan apporte son soutien au CCIF. Il intervient dès 2012 au dîner de gala du CCIF. Il diffuse une vidéo incitant à participer au dîner de 2014. Au dîner 2015, le premier prix de la tombola sera... un dîner en tête à tête avec Tariq Ramadan, qui partira aux enchères à 2500€ ...

 

Un soutien réciproque...

 

Alors que les propos controversés sont sur la place publique, le CCIF n"hésite pas à mettre en valeur Tariq Ramadan. Ainsi, dès 2012, Marwan Muhammad, directeur du CCIF, publie une vidéo où il organise un débat avec Tariq Ramadan, et en anglais, sur l'élection présidentielle française. 

 

Et sans compter le nombre incalculable de conférences communes, de propos partagés sur les sites Internet, d'interventions communes dans des rassemblements islamistes, ou sur les réseaux sociaux. 

 

Pourquoi le CCIF fait-il preuve d'une telle mansuétude avec Tariq Ramadan, tandis que ses dirigeants tiennent des propos méprisants contre d'autres imams tels que M. Chalghoumi ? 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter