Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 14:28

Lancée jeudi 9 novembre, la pétition lancée par des élus locaux prend de l'ampleur avec déjà 100 signatures d'élus locaux. 

Pour signer la pétition : http://chn.ge/2iHOn0b

Cette pétition est réservée aux élus des conseils municipaux, départementaux et régionaux.
Merci de la relayer auprès de vos élus. 

"Elus locaux de différents territoires et horizons, nous demandons que la France porte auprès de la Commission européenne le retrait du glyphosate du marché.

Herbicide massivement utilisé depuis de nombreuses années, nous ne pouvons plus passer sous silence :

- les rapports des agences de l'eau démontrant la présence importante d'AMPA, un résidu du glyphosate, dans les rivières de nos régions ;

- la pétition de 1700 médecins demandant un retrait du glyphosate en raison de risques potentiels pour la santé ;

- L'article du Monde sur les "Monsanto papers" montrant comment cette firme a fait paraître des articles coécrits par ses employés et signés par des scientifiques pour contrer les informations dénonçant la toxicité du glyphosate.

Après les scandales de l'amiante, du sang contaminé ou de l'ESB, nous portons en tant qu'élus la responsabilité de protéger la santé de nos concitoyens.

Les "Monsanto Papers" mettant en doute la sincérité de certains articles scientifiques, nous demandons le retrait du glyphosate tant que de nouveaux articles scientifiques ne démontreront pas son innocuité."

Partager cet article

Repost0

commentaires

essey52 14/11/2017 20:26

Ok pour stopper le glyphosate par quoi le remplace t on? comment fait on avec le soja et le mais ogm traite au glyphosate 10 jours avant recolte et importe en europe (90pour cent des proteines alimentant nos animaux)en grosse quantite que dire des tracesde gyphosate dans les urines et meme dans les produits animaux comment gere t on les differents avis europeens solution??????

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter