Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 15:00

Vous avez du mal à vous faire aux nouvelles collectivités sur le Segréen ? Vous n'êtes pas le/la seul(e).

Pour résumer :

- chaque commune désigne des représentants à la Communauté de communes ;

- Segré en Anjou bleu est la fusion des 15 communes autour de Segré, ex com com de Segré ;

- Anjou bleu communauté est la fusion des 3 anciennes com com de Segré, Pouancé Combrée et Candé

- A Anjou bleu communauté, Segré en Anjou bleu a désigné des représentants dont 3 sont membres du bureau : Gilles Grimaud, Gabriel Oreillard et Jean-Noël Gaultier. Ce sont eux vont décider d'augmenter ou non la fiscalité en 2020 en compagnie de leurs collègues du Candéen et du Pouancéen.

Surendettement de la Com com de Segré

En effet, Anjou bleu communauté a récupéré une partie du surendettement de la Com com de Segré, causé notamment par l'emprunt de l'Anjou Actiparc, et l'échec de la zone commerciale de l'Ebeaupinière, là où se situait l'Intermarché récemment fermé.

Le Candéen et le Pouancéen vont éponger une partie de la dette de la com com de Segré, et ce sont notamment les commerçants et artisans de Pouancé Combrée qui vont payer la facture en 2018 avec l'augmentation de leur CFE (contribution foncière des entreprise).

Pourtant, ce ne sera pas suffisant et dès 2019, la marge de manoeuvre d'Anjou bleu communauté sera limitée. Et le Document d'orientation budgétaire présenté aux élus envisage la création d'une taxe foncière sur le foncier bâti à partir de 2020.

Un siège social place du Port très coûteux

Alors que d'autres bâtiments étaient disponibles, et que la fusion des collectivités devait permettre de faire des économies, le choix a été fait à Anjou bleu communauté de louer le bâtiment Jean Charcot, place du Port, alors que d'autres locaux étaient disponibles et pouvaient être mutualisés. Rappelons que cette décision a été prise sans le vote des élus d'Anjou bleu communauté.

L'accumulation des dépenses inconsidérées qui s'ajoutent à la  limitation des dotations de l'Etat mettent en difficulté Anjou bleu communauté.

Faut-il augmenter la taxe foncière

Il n'est plus possible de revenir sur les dépenses déjà réalisées. Pourtant, des marges de manoeuvre existent encore notamment dans la mutualisation des locaux des collectivités. Surtout, une réflexion doit être engagée avant d'engager des dépenses sur de nouvelles zones d'activité ou commerciales. Solder les échecs comme la zone de l'Ebeaupinère est une priorité.

Les habitants sont prêts à payer une fiscalité locale si elle est répartie équitablement et pour des dépenses utiles. L'augmentation de la taxe foncière ne doit pas être une solution de facilité pour combler les échecs de projets portés par des élus. Elle ne pourra se faire sans un engagement ferme de réduire la fiscalité des communes.

Les élus membres du bureau sont les premiers comptables puisque les premiers décisionnaires.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter