Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 07:00

Emmanuel Drouin

Administrateur de l’UBL

 

                                                                       Monsieur Olivier David

                                                                       Président de l’Université Rennes 2

                                                                 

Objet : Autodafé d’un ouvrage de Wolinski par une étudiante se revendiquant de l’Université Rennes 2

Angers le 18 mai 2018

Monsieur,

Au cours du mois d’avril, j’ai appris avec consternation qu’une jeune femme se revendiquant étudiante de l’Université Rennes 2 avait brûlé un livre de Wolinski, et s’en était vantée en publiant la vidéo sur les réseaux sociaux. Georges Wolinski est un dessinateur antiraciste et féministe. Il ne peut plus défendre son œuvre, il a été assassiné dans la salle de rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

Faisant part de mon indignation sur les réseaux sociaux face à la violence symbolique de cet autodafé, j’ai été interpellé par des étudiants de l’Université Rennes 2 dont certains se revendiquent adhérents à l’Unef ou à « l’Armée de Dumbledore », d’autres étant élus à l’Université Rennes 2.

Depuis les années 1930, brûler un livre est associé immanquablement aux autodafés pratiqués par les nazis contre les livres écrits par des Juifs. Or ces étudiants ont refusé de condamner cet acte et plusieurs d’entre eux l’ont justifié. Ces commentaires souillent l’image de l’Université Rennes 2 et par-delà la crédibilité du monde universitaire. J’ose espérer qu’il n’y a pas d’antisémitisme sous-jacent et que ces étudiants, dont certains sont inscrits en histoire, ignoraient que Georges Wolinski était Juif. Je passe sur la réponse d’un VP étudiant qui m’a envoyé 3 cercueils en commentaire. Je vous laisse constater les copies d’écran…

Je vous laisse le soin de prendre les décisions qui vous semblent les plus opportunes. Noublions pas que « Là où on brûle des livres, on finit par brûler des hommes ».

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

Emmanuel Drouin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Michel 19/05/2018 09:42

Pas la peine d'en faire des tonnes non plus. Ce que tout cela démontre, c'est surtout l'inculture et la bêtise absolues de ces petits militants, étudiants en sciences très molles. Avec ça ils auront tous eu leur 1/4 d'heure de célébrité warholien.

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter