Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 15:30

Le 9 juillet, les élus de la Communauté d’Anjou bleu communauté ont appris qu'une filiale de Suez, Suez RV Ouest, avait remporté brillamment l’appel d’offres des déchets du SISTO. J’ai interrogé les élus en charge du dossier en conseil communautaire pour obtenir des précisions. Il s’avère que :

  • Seules les multinationales Veolia et Suez ont présenté des dossiers complets ;
  • D’autres entreprises dont Nicollin ont présenté des dossiers incomplets ;
  • L’entreprise locale Brangeon n’a pas répondu à l’appel d’offres.

Qui est Suez ?

 

Constituant un duopole avec Veolia sur le marché des déchets, Suez environnement est une multinationale qui :

  • Est présidée par Thierry Méchin
  • A son siège social à la Défense, tour CB21
  • Fait des bénéfices considérables sur le marché des déchets
  • Possède des filiales comme la SEDA à Champteussé-sur-Baconne, dont la marge nette est de 28% (marge nette moyenne dans l’industrie agroalimentaire : 1,8%, grande distribution : 1à 4%, dans l’industrie : 2à 5%, agriculteurs : demandez-leur)

Les multinationales se partagent-elles le marché des déchets ?

En 2007, à propos du duopole Bertolini affirmait : "A propos du duopole français"

« Parler de duopole constitue une forte simplification de la réalité ; toutefois, deux groupes constituent incontestablement les leaders du marché français, avec des poids voisins. Divers économistes se sont intéressés au duopole. Certains modèles s’appliquent à un duopole spatial en considérant que chacun des duopolistes s’efforce, à partir de sa base de localisation, d’élargir son territoire. On peut à ce sujet confronter le jeu des économies d’échelle avec les coûts de transport. Les modèles de duopole sont surtout intéressants dans la mesure où ils envisagent différents types de comportements et de stratégies : politiques de double maîtrise ou de double dépendance, stratégies de la surenchère ou de la menace. La question renvoie aussi à la théorie des jeux, montrant l’intérêt d’une coopération et d’anticipations vis-à-vis du comportement de l’autre.

Une guerre totale « entre requins », sur tous les terrains, se traduirait par une concurrence sur les prix, entraînés dans une spirale à la baisse qui laminerait les profits. Il est préférable pour les deux de s’entendre ; c’est « le duopole intelligent » ou « la concurrence des crocodiles » [10]. Pour parvenir à cette solution « gagnant-gagnant », la collusion n’est même pas nécessaire, la connivence suffit. La guerre elle-même ne va pas sans connivences.

Les groupes recherchent un modus vivendi. Chacun a ses fiefs traditionnels et ses territoires de chasse privilégiés. Pour l’essentiel, l’autre les respecte. Dans certains cas, la réponse de l’autre au même appel d’offres ne constitue qu’un simulacre de compétition ; elle sert de faire-valoir au premier ; à charge de revanche, sur un autre terrain. ».

D’où les questions que les habitants subissant le SISTO peuvent légitimement se poser :

  • quelles sont les relations entre Suez Environnement et Suez RV Ouest?
  • Pourquoi seules Suez et Veolia ont présenté un dossier complet ?
  • Pourquoi les entreprises locales et notamment Brangeon n’ont pas répondu à l’appel d’offres
  • Y-a-t-il eu un « simulacre de compétition » ?
  • La présence de Veolia dans l’appel d’offres est-elle liée à un « duopole intelligent » ?

Question subsidiaire n°1 : quel est l’intérêt pour une entreprise comme SUEZ de sponsoriser des associations locales ou des événements soutenus par les collectivités locales ?

Question subsidiaire n°2 : quelle est la part des 3M€ de bénéfices de la SEDA réinvestis sur le territoire, et quelle est la part qui va alimenter les dividendes des actionnaires de Suez ?

Les questions pour la suite

Afin d'éclairer les conditions de passation de ce marché, j'attends désormais les informations suivantes :

- les tarifs et conditions de chacune des parties de l'appel d'offres ;

- la liste exhaustive des associations et évènements subventionnés par Suez sur le territoire du SISTO depuis 5 ans ;

- la marge bénéficiaire réalisée par SUEZ sur chaque partie du contrat du SISTO ;

- la part des bénéfices de la SEDA liée à l'activité réalisée par le SISTO.

 

Pour plus d'information :

La Tour CB21 siège de Suez

Duopole sur le marché des déchets

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter