Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2018 1 13 /08 /août /2018 07:44

Il y a quelques mois, plusieurs élus de la majorité de Segré en Anjou bleu ricanaient doucement lorsque d'autres élus faisaient part en conseil municipal de leurs inquiétudes face aux pesticides et au glyphosate. L'un d'entre eux qualifiait même ses opposants "d"Ayatollahs du bio". 

En condamnant Monsanto à verser 289M$ à un jardinier malade d'un lymphome, la justice américaine vient d'envoyer un revers cinglant à ces élus qui prennent la santé des habitants à la légère. 

A Segré en Anjou bleu, des produits de traitement chimiques sont toujours employés

Il est plus que temps que Segré en Anjou bleu entre dans le 21e siècle en bannissant les produits chimiques de synthèse. 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter