Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2018 6 01 /09 /septembre /2018 14:06

Abdel Rhamène Azzouzi a été suspendu par le CHU d'Angers pour harcèlement sexuel suite à une plainte d'une salariée. Plainte ne veut pas dire culpabilité tant que la justice n'a pas tranché. N'oublions pas les dérapages de la lutte contre la pédophilie qui ont abouti à l'incarcération d'innocents comme dans l'affaire d'Outreau.

Toutefois, selon le Courrier de l'Ouest, M. Azzouzi aurait avoué en garde à vue avoir envoyé des dizaines de SMS à la salariée en question.

Cet aveu révèle sa tartufferie puisqu'il est très proche des intégristes du CCIF. D'ailleurs, le CCIF en a fait son ambassadeur à Angers.

 

Or le CCIF, organisation dans la mouvance des Frères musulmans, a en 2004 et en 2010 mené un véritable combat contre les lois sur l'interdiction des signes religieux à l'école, et l'interdiction du voile intégral, sous-entendant que les femmes non voilées étaient impudiques. Le CCIF a également soutenu Hani Ramadan en 2006, alors que celui-ci considère qu'une femme non voilée passe de main en main comme une pièce de 2 euros.

M. Azzouzi a pendant longtemps apporté son soutien à Tariq Ramadan, actuellement en prison pour des viols présumés.

Comment peut-on en même temps se dire de gauche, être l'ambassadeur d'un organisation qui prône la pudeur des femmes, et en même temps envoyer de nombreux SMS à une salariée du CHU où l'on est chef de service ?

Vous allez dire, que d'autres ont soutenu DSK dans sa carrière politique. C'est tout à fait exact à la différence que DSK n'a jamais revendiqué être un père la pudeur, n'a jamais soutenu des organisations communautaristes reléguant les femmes à un rôle subalterne.

Politiquement, le plus inquiétant n'est pas qu'un responsable politico-religieux ait une attitude plus qu'ambigüe vis-à-vis des femmes de son entourage, mais qu'il soutienne une idéologie rétrograde dont l'un des objectifs est de réduire l'ensemble des femmes à des objets que l'on peut manipuler si elles ne sont pas voilées.

Pour se défendre, M. Azzouzi nous sort le couplet du complot raciste. Cette défense est un mépris total pour les vraies victimes du racisme qui elles le subissent au quotidien.

Par ailleurs, en France, l'émancipation des femmes est toujours venue par la gauche et leur relégation par l'extrême droite.

Il est temps qu'une petite partie de la gauche angevine qui a frayé avec M. Azzouzi (par clientélisme ou par conviction) prenne ses distances non pas avec l'individu mais avec l'idéologie qu'il véhicule.

 

Azzouzi, l'ambassadeur du CCIF à Angers suspendu pour harcèlement sexuel

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean Mojilino 02/09/2018 21:41

Matthieu 7:3 "Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

A suivre

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter