Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2018 5 16 /11 /novembre /2018 15:12

C’est l’interpellation d’un « gilet jaune » qui avait voté pour nous en 2014. Au vu du soutien populaire (plus de 75% selon les sondages), j’aurais intérêt, par électoralisme, à soutenir le mouvement et à surfer sur la vague. Je ne le ferai pas parce que :

  • Ça serait du populisme et de la démagogie car c’est en contradiction avec mes convictions : le réchauffement climatique et la surmortalité liée aux particules fines imposent de prendre des mesures ;
  • Ça aggraverait le déficit commercial énergétique de la France et pèserait sur la compétitivité ;
  • La hausse du prix de l’essence est d’abord liée à la hausse du cours du pétrole et à la parité euro dollar. Les antieuropéens (Le Pen, Mélenchon…), ceux qui sont contre l’euro, soutiennent les gilets jaunes alors que leurs mesures feraient plonger la monnaie et exploser le prix de l’essence ;
  • Sur les réseaux sociaux, ils mélangent les décisions nationales, celles décidées par les collectivités locales (prix des cantines, des maisons de retraite, taxe d’aménagement, taxe foncière…) et les cotisations sociales ;
  • Moins de taxes, c’est moins d’argent disponible pour payer les gendarmes, les militaires, les profs, les infirmières, les maisons de retraite… ;
  • Moins de cotisations pour la SECU ou la MSA, c’est moins d’argent pour l’hôpital, la retraite, les remboursements de médicaments, le personnel médical… ;
  • Les gilets jaunes sont étrangement silencieux sur l’augmentation des taxes décidées par leurs élus à Segré ou en Maine-et-Loire (taxe foncière, taxe d’aménagement, CFE) et sur la gabegie de l’argent public (remboursement de l’amende à M. Grimaud, quartier fantôme de l’Aubertière (650 000€), Terra botanica…) ;
  • Au moins un(e) représentant(e) de l’extrême droite a annoncé être présent(e) sur le rondpoint de l’Europe samedi ;
  • Un des enjeux, c’est de développer les moyens de transports collectifs y compris le retour du train à Segré.
  • Manifester est légal. C’est un droit qui a été acquis par les luttes et qui requiert des règles à commencer par la déclaration de manifestation.

Respecter les avis différents, c’est faire vivre la démocratie. Les gilets jaunes ont leur place dans le débat et il faut entendre la colère de ceux qui ont des petits revenus (pas ceux qui roulent en 4x4 à 12 l/100km) et qui souffrent de la hausse du carburant. Mais force est de constater que Poujade s’habille en jaune et que je ne fais pas partie des responsables politiques du Segréen  qui surferont sur la démagogie et le populisme.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter