Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 19:01

INTERVENTION DE :
 
Emmanuel DROUIN : Enfin un CRAC pour lequel cela faisait 2 ans qu’on ne l’avait pas et on est servi !

C’estun naufrage ! Lors de l’ouverture  de la concertation en 2006, les élus de la minorité  de l’époque  avaient alerté sur les risques inhérents au projet. Force est de constater que 12 ans après, on n’arrive plus à vendre les terrains, Intermarché a acheté un terrain il y a quelques années, construit un magasin. Ils ont perdu plus d’un million par an et la famille qui s’était installé a perdu beaucoup d’argent et pendant 3 ans il était fermé.
On a même dû rembourser en 2017 une avance du groupe Intermarché qui avait prévu de s’agrandir. Sur les documents d’origine, c’est indiqué dans le CRAC, on devait créer une véritable entrée de l’agglomération segréenne structurant une façade de qualité contribuant à renforcer l’image de toute la communauté de communes de l’époque. Maintenant à la place on a une friche. Arrêt de la commercialisation des terrains, comme  indiqué  dans  le  CRAC,  concernant  les  recettes,  il  était  projeté  la  vente  du  lot  à  Bricomarché
concernant la voie d’accès, qui n’a toujours pas été réalisée, ainsi que la vente d’un autre lot.  Or à ce jour, il y a très peu de contact pour s’installer sur la zone. Apparemment plus aucune banque ne veut prêter à Alter pour  prolonger  le  projet.  Toujours  selon  le  CRAC  entre  guillemet,  un  nouvel  emprunt  ne  semble  pas envisageable, compte tenu des emprunts déjà mobilisés et l’absence de contact sur les terrains à construire.
L’absence de recettes tangible dans les prochaines années ne nous permettra pas de convaincre avec des arguments solides nos différents partenaires bancaires. La seule solution qui semble envisagée dans le CRAC par Alter c’est, toujours entre guillemets, une avance de trésorerie de la collectivité de 2 millions d’euros sur du   long   terme,   et   éviterait   une   dégradation   forte   du   bilan   qui   engendrerait   une   participation intercommunale. Faut être lucide : ce projet est mal situé. Il est situé à la sortie d’une ville, pas sur des trajets domicile-travail, pas visible de la 4 voie, on a fait un rond-point à giratoire oblongue, espèce de rond-ovale, pour inciter les gens à passer dans la zone et limiter les flux de la route de Pouancé uniquement à la desserte des équipements. Je ne crois pas que ça va suffire pour sauver la zone. Qui va vouloir s’installer dans cette zone ? Intermarché a perdu 3 millions d’euros !  Personne  ne  va  s’installer !  Sauf  quelqu’un  prêt  à  perdre beaucoup d’argent. Est-ce qu’il faut continuer à soutenir cette zone ? Est-ce qu’il ne faut pas solder ? Se dire que c’est un échec et on solde l’opération et on arrête de perdre de l’argent, parce que là on va continuer à essayer de trouver des gens pour s’installer mais personne ne va s’installer là ! Est-ce qu’il ne faut pas solder
cette opération, on met l’argent pour la solder, et on n’en parle  plus. Qu’est ce  qu’on va  faire autour de l’Intermarché ? Certes le terrain appartient au groupe Intermarché, mais qu’est ce qui va se passer ? On ne va pas faire un hippodrome autour de l’Intermarché ! Est-ce que cela ne vaut pas le coup d’arrêter les frais
et ne pas mettre en difficulté à long terme la Communauté de Communes. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter