Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 20:19

Abonné de la ligne de cars Anjoubus 401 entre Segré en Angers, j'ai été sollicité pour participer avec quelques passagers au comité de ligne Anjoubus Aleop sur le Maine-et-Loire.

Avec les représentants des passagers du département, nous pouvons relayer les demandes des usagers qu'elles soient générales ou par ligne.

Les demandes générales sont les suivantes :

- mettre fin aux augmentations de prix de 8 à 10% par an. En effet, les tarifs sont prohibitifs et découragent l'achat de billets à l'unité ou d'abonnements. Ainsi, un aller simple Segré Angers coûte 6,20, et un abonnement annuel couplé Irigo coûte 1050€. De même, il n'existe pas de réduction pour les étudiants. Il va de soi qu'il est moins cher pour un étudiant d'habiter sur Angers que de faire l'aller retour quotidien.

- les temps de trajet : le temps est trop long (50 minutes minimum entre Segré et Angers). En comparaison, le trajet en train entre Saumur et Angers est de 25 minutes. Or aucune réflexion n'est engagée par les élus du territoire avec la Région et la SNCF pour remettre en service d'ici 10-20 ans une ligne de train entre Angers et Châteaubriant. Pourtant, le déménagement de l'Epide de Combrée à Avrillé est directement lié à la question des transports. Le retour du train est la condition du désenclavement du territoire.

- les horaires de bus : ils ne sont pas toujours adaptés aux besoins des usagers, notamment sur un territoire comme le nôtre avec des horaires décalés. Le dernier car partant d'Angers à 19h ne permet pas aux commerçants de se rendre en bus à Angers, ni aux passagers du TGV arrivant à 19h10.

Les demandes spécifiques sur la ligne 401 :

- la sécurisation de l'arrêt Renier : suite à notre demande, une double ligne blanche a été peinte rue de Renier, ce qui limite le nombre de véhicules doublant le bus sur la ligne continue. La situation s'est améliorée, mais la demande initiale des passagers était de mettre des potelets entre les 2 voies.

- la mise en place d'un arrêt à la Miochaie. Cette demande a été acceptée et nous convient.

- un abribus à l'arrêt Miochaie : cette demande n'a pas été acceptée. 

- une meilleure desserte de Pouancé. Cette demande est en cours d'évaluation.

- la remise en service de l'arrêt Camille à La Membrolle : cette demande a été acceptée.

- le confort des bus : les cars les plus anciens ont été abandonnés. Par contre, les sièges sont toujours très serrés, et une personne de plus d'1m80 doit prendre 2 sièges pour caser ses jambes. La demande de déserrer les sièges n'a pas été acceptée.

Puisque les élus de Segré veulent inciter les habitants à utiliser la ligne 401, pourquoi ne les voit-on jamais dans les cars ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter