Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 19:37

Les chiffres sont éloquents : une fréquentation qui baisse 310 000 visiteurs de 2011 à 2014, un chiffre d'affaires qui s'effondre de 500 000 euros cette année, à 2,87 M€.

Une gestion hasardeuse et des données cachées aux élus du groupe de gauche.

Le président du conseil général a beau parler maintenant d'un parc en coma financier, la confiance est rompue. Les élus de gauche ont refusé de signer un chèque en blanc et de voter une aide exceptionnelle de 1,7 M€.

Le président du CG 49 tente bien de se défausser en mettant en cause la prétendue diminution des dotations de l'Etat. Elle n'explique pas l'échec de ce parc à plus de 80 M€, la baisse du nombre de visiteurs ou celle du chiffre d'affaires.

 

Certes, les Segréens ont une certaine habitude des gouffres financiers tels que la zone de l'Ebeaupinière gérée par la Communauté de communes ou le quartier du Court Pivert. Les plus vives inquiétudes se faisant jour sur le financement du quartier de la gare.

Il n'empêche que le Conseil général a déjà fait ses preuves en matière de gestion hasardeuse avec l'exemple de l'échec relatif de l'actiparc sur le canton de Segré. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter