Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 12:32

Ouest Francelink

 

Emmanuel Drouin à l’assaut du canton de Segré

Politique vendredi 21 janvier 2011

À Segré, la campagne pour le fauteuil de conseiller général du canton vient de commencer. Et c’est le challenger, Emmanuel Drouin, 38 ans, qui a donné le coup d’envoi.

Cet enseignant en économie à l’École supérieure d’agriculture (ESA) d’Angers, habitant à La Ferrière-de-Flée, va donc, en toute logique, croiser le fer avec Gilles Grimaud, le candidat sortant (majorité départementale), mais pas encore officiellement déclaré.

Son baptême du feu, très clairement. Car Emmanuel Drouin n’est titulaire d’aucun mandat. Un handicap ? Il ne le pense pas. Et avance, comme atout, une « longue expérience de terrain ».

Au cœur de son programme : « D’abord, la solidarité. L’action sanitaire et sociale représente la plus grosse partie du budget du conseil général. Notre territoire a une population plus âgée que la moyenne du département. Ce vieillissement peut être une chance, à condition de le prendre en charge. »

Emmanuel Drouin souhaite aussi développer l’attractivité du territoire. « Pour cela, il faut soutenir l’activité de proximité. Le deuxième point, c’est l’innovation. Réfléchir aux emplois de demain, c’est permettre de les développer. »

Dans sa campagne, gérée par Quentin Clément, secrétaire de la section PS du Lion-d’Angers, Emmanuel Drouin bénéficie d’un soutien de taille. Celui de Jean-Noël Gaultier, actuellement conseiller régional et secrétaire de la fédération départementale du Parti socialiste.

« La gauche peut l’emporter, estime-t-il. Cela va se jouer sur la mobilisation des électeurs. » En 1998, à 24 ans, Jean-Noël Gaultier était devenu le plus jeune conseiller général de France. À l’époque, il avait battu Joël Nardin (RPR) et… Gilles Grimaud (Centre).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter