Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 16:28

Hier soir, en conseil municipal, j'ai posé la question du règlement intérieur puisqu'une ordonnance du tribunal des référés du 16 septembre ordonnait au maire de Segré de convoquer le conseil municipal pour le modifier, celui-ci étant illégal.

N'étant pas mis à l'ordre du jour de la séance du 28 octobre, j'ai informé le préfet qui a contacté la mairie.

Le préfet m'a assuré par courrier que ce point serait mis à l'ordre du jour avant la fin 2014.

N'étant pas mis à l'ordre du jour de la séance du 16 décembre, notre groupe a proposé des modifications.

Le maire a refusé qu'on en débatte avec des arguments fallacieux.

Gilles Grimaud s'assoit royalement sur une décision de justice, sur ses engagements auprès du préfet de Mainet-et-Loire et sur le règlement intérieur du conseil municipal.

 

Segré est-elle encore au sein de la République pour s'affranchir des décisions de justice, de l'avis du préfet et d'un règlement intérieur ?

Est-on dans la République autonome du Segréen ?

courrier-prefet-copie-2.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter