Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 07:08

 

Hier soir, lors du débat sur le quartier de la gare, j’ai fait part de mon étonnement face aux surcoûts de 1, 868 millions d’euros du projet à la charge des collectivités. Or la Communauté de communes de Segré a été placée par le Trésor public et la Préfecture dans son réseau d’alerte en raison de l’état catastrophique de ses finances. Les dérives budgétaires du quartier de la gare peuvent avoir des incidences importantes pour les finances de la 3CS.  j’ai demandé que nous soient communiqués les indicateurs utilisés par le Trésor public pour justifier ce placement sous surveillance.

Gilles Grimaud a refusé malgré mon insistance de communiquer ces chiffres. On ne saura donc pas pour l’instant dans quel état sont les comptes de la Communauté de communes.

Compte-tenu de cette absence de transparence, j’ai lancé sur le ton de la boutade : « C’est le Terra botanica du Segréen ».

Le conseiller général du canton de Segré est alors sorti de ses gonds. C’est impressionnant de voir à quel point Terra botanica peut rendre certains conseillers généraux sensibles…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter