Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2019 4 26 /09 /septembre /2019 19:46

C'est avec consternation que les habitants du Segréen ont appris par la presse le déménagement de l'Epide de Combrée vers Avrillé. 

Consternation, car ce sont 32 agents de plus qui vont quitter le Segréen. 
 
Consternation, car le Segréen paie l'absence de train, le manque de voies de communication et de transports collectifs, malgré les alertes de l'opposition. 
 
Consternation, car le député n'a pas pesé pour maintenir l'Epide à Combrée, préférant passer son temps à remettre des coupes de Boule de fort. 
 
Consternation, car après le départ de 16 emplois chez Huvepharma depuis janvier, la fermeture éventuelle de MSD, le départ des propriétaires du château de Falloux, les 50 emplois disparus d'Intermarché, ce sont encore 32 emplois qui partent. 
 
Consternation, car le départ des emplois va entraîner une diminution de la population, un risque pour la pérennité des écoles, une baisse des ressources fiscales, et accentuer le manque d'attractivité du Segréen. 
 
Une chose est sure, la création des communes nouvelles d'Ombrée d'Anjou ou de Segré en Anjou bleu n'a pas amélioré cette attractivité, bien au contraire, c'est un échec. 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel Drouin

Habitant le centre-ville de Segré, je suis enseignant en économie à l’Ecole supérieure d’agriculture d’Angers. Responsable d’une association de solidarité, puis d’un club sportif, j'ai acquis la conviction que pour Segré, la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire est la démarche pour construire un projet ambitieux. Au quotidien, mon action se porte vers la constitution de ce projet des Segréens. Je travaille avec mon équipe et les élus de l’opposition de Segré. J’échange aussi avec les élus du Maine-et-Loire et d'autres départements. Souhaitant sortir Segré de son immobilisme, j’ai les compétences et l’équipe pour le faire.

Contacts

Mail.png Facebook.png Twitter